Pourquoi Google s’intéresse au smartphone pliable

Les amateurs de technologie et de smartphones le savent bien s’ils suivent l’actualité : les fabricants investissent lentement mais sûrement le secteur du smartphone pliable, considéré comme la future évolution de nos bons “vieux” téléphones mobiles actuels.

Pour autant, comme tout marché émergent dans le domaine de la tech, le téléphone pliable, qui se transforme en quelque sorte en tablette tactile d’un simple mouvement, aborde le marché à des prix prohibitifs (comptez 2 000 euros en moyenne !). On pourrait dès lors penser que le smartphone pliant ne va pas faire long feu et que personne ne pourra s’en procurer à ce prix (spoiler : c’est faux). Signe que ce type de technologie a peut-être de l’avenir : Google s’investit en profondeur dans le développement du smartphone pliable, une info qui est tout sauf anodine. Faisons le point sur l’actualité plus ou moins récente qui illustre ce phénomène.

Google a travaillé avec Samsung sur le Galaxy Fold

Fin 2018, lors de la conférence Samsung durant laquelle le fabricant coréen a présenté son téléphone pliable – qui prendrait plus tard le nom de Galaxy Fold – il a été annoncé en grandes pompes un partenariat avec Google, ce qui a même constitué un puissant argument marketing pour la campagne promotionnelle du téléphone pliable Samsung. Mais en quoi consiste de partenariat ?

La réponse est simple : Google possède ses propres téléphones mais est aussi et surtout le développeur d’Android, la couche logicielle de la plupart des smartphones (à l’exception des modèles fabriqués par Apple, qui reposent sur son propre système d’exploitation qui s’appelle iOS pour les néophytes). Or il faut savoir qu’un smartphone pliable repose sur une technologie nouvelle, ainsi que des fonctionnalités et comportements nouveaux : un écran pliable nécessite des adaptations afin de gérer ce type d’affichage.

Afin d’éviter que Samsung ne développe ses propres outils et sa propre “surcouche pliable”, Google a donc œuvré pour aider le Coréen à utiliser à la place des outils développés par Google. Outils qui, une fois éprouvés sur le modèle Galaxy Fold, pourraient être utilisés de la même façon par n’importe quel fabricant utilisant le système Android. Un partenariat gagnant/gagnant, en somme.

Google a aussi aidé Huawei sur le Mate X

C’est lors d’une autre conférence, la MWC 2019 qui vient de se tenir il y a quelques jours, que la société chinoise Huawei a dévoilé son propre téléphone pliable, le Mate X. Et, sans grande surprise, Google a annoncé avoir collaboré également avec Huawei sur la couche logicielle gérant la “pliure” de l’écran, toujours dans le même objectif : proposer aux développeurs de chaque société des outils (API) communs, afin que tous les futurs smartphones pliables reposant sur Android disposent en natif des mêmes fonctionnalités, ce qui a l’énorme avantage d’éviter que chaque fabricant ne développe ses propres outils, avec leurs avantages et inconvénients.

En standardisant le logiciel nécessaire aux écrans pliables, Google s’assure ainsi que tous les futurs téléphones disposeront d’outils efficaces et communs.

Et vous, allez-vous craquer pour un smartphone pliable ? Pensez-vous en acheter un dans les mois qui viennent ?

 

 

Ces articles peuvent vous intéresser

Wolfpack

Author: Wolfpack

Geek ultra-connecté, je rédige des actus sur le cinéma, la pop-culture, les sujets high-tech, jeux vidéo et informatique, mais aussi sur certains aspects de la vie pratique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *