ordinateurs

Comment choisir un ordinateur quand on n’y connait rien ?

Choisir un ordinateur quand on n’y connaît rien en informatique, c’est forcément compliqué. Savoir à quoi fait référence tel ou tel terme technique peut sembler insurmontable. Voici un article qui va vous expliquer tout ça avec des mots simples.

Un ordinateur pour faire quoi ?

Le constat est le suivant : vous voulez un ordinateur. Mais devant vous se trouve une quantité astronomique de marques, de modèles, de fiches techniques, et vous êtes perdu : CPU, RAM, SSD, tant de termes barbares mais qui pourtant peuvent être expliqués simplement et que tout le monde peut comprendre.

La première question à se poser quand on veut acheter un ordinateur est : à quoi cet ordinateur va-t-il servir ? En effet, de l’usage de votre futur ordinateur dépend en grande partie le modèle que vous allez acheter. Voici très brièvement quelques utilisations possibles, charge à vous de déterminer dans quelle case vous vous trouvez :

  1. J’ai besoin d’un ordinateur essentiellement pour un usage bureautique : consulter mes mails, aller sur des sites Internet, imprimer des documents, travailler avec des outils bureautique (Word & Excel principalement) ;
  2. J’ai besoin d’un ordinateur pour jouer à des jeux vidéo plutôt récents (sortis il y a moins de 3 à 5 ans environ) ;
  3. J’ai besoin d’un ordinateur pour travailler dans le domaine des arts graphiques et/ou l’édition vidéo

Selon le cas dans lequel vous vous trouvez, merci de consulter le chapitre adéquat.

En prologue, nous allons étudier rapidement deux points spécifiques qui reviennent souvent dans le questionnement :

  • de quoi est composé un ordinateur (grosso modo, histoire de comprendre un minimum de quoi on parle) ?
  • faut-il un ordinateur portable ou un ordinateur de bureau, c’est-à-dire un PC fixe(tour + écran + clavier + souris) ?

Les composants principaux d’un ordinateur (portable ou fixe)

Je sais ce que vous pensez : vous n’y connaissez rien en informatique, vous ne voulez même pas savoir comment ça fonctionne. Certes, on ne vous demande de savoir monter un PC vous-même ni de connaître tout par cœur, mais quand même, il y a un minimum à savoir : je suis loin d’être un passionné de mécanique, mais je sais quand même qu’une voiture est principalement constituée d’une carrosserie, d’un moteur, qu’elle possède un levier de vitesse, des sièges, des pédales, un coffre, un pot d’échappement. Je sais A PEU PRES à quoi sert chacun de ces composants mécaniques, je ne saurais certes pas fabriquer une voiture mais au moins j’en connais un minimum pour en acheter une.

Un ordinateur c’est pareil : on ne vous demande pas d’être un expert en la matière, mais un minimum d’intérêt pour ce qui se trouve « sous le capot » serait quand même pas mal, histoire déjà d’élargir un peu son horizon.

ça fait peur hein ? C’est normal. Pas de panique, on ne vous demande pas de faire ça 🙂

Voici donc les principaux composants d’un ordinateur afin que vous puissiez en parler au moins avec un vendeur spécialisé :

  • Carte mère (motherboard) : la carte-mère, comme son nom l’indique, revêt un aspect particulier dans l’ordinateur : c’est le plus grand composant de l’ordinateur et c’est le seul à être connecté à tous les autres ! Sur la carte-mère se trouvent des « emplacements » (ou slots en anglais) dédiés pour chacun des autres composants de votre PC. Pour un utilisateur lambda, il n’y a rien de spécial à savoir sur une carte-mère, contrairement à un utilisateur avancé, qui souhaiterait faire des choses spécifiques pour lesquelles telle ou telle carte-mère serait requise ;
  • Processeur (CPU pour Central Processor Unit) : le processeur est le cerveau de l’ordinateur, c’est ce qui permet de définir sa puissance de calcul principale pour faire tourner Windows, vos logiciels tels que Word, votre navigateur internet, etc. Il existe deux grandes marques de CPU : Intel (gamme « Core ») et AMD (gamme « Ryzen »). Ces deux sociétés possèdent leur propre gamme de processeurs, et chaque gamme possède des processeurs de différentes puissances, que l’on va choisir en fonction de son utilisation. Toujours pour faire un parallèle avec une voiture, on peut dire que le processeur c’est le moteur : selon vos envies et vos usages vous prendrez une petite cylindrée ou une voiture de course. On exprime la « puissance » d’un processeur en évoquant sa fréquence en Mégahertz (MHz) ;
  • Mémoire vive (RAM pour Random Access Memory) : la mémoire vive d’un ordinateur, exprimée en Giga-octets (Go) est un type de mémoire ultra-rapide qui permet de gérer les différents programmes que votre ordinateur utilise. C’est un espace de mémoire temporaire, dans lequel vos applications vont stocker des informations pour s’exécuter plus rapidement. On comprend dès lors que si un ordinateur possède une capacité de RAM très faible, seule une portion du programme va pouvoir s’y exécuter de façon optimale, le reste fonctionnant d’une façon différente (on ne détaillera pas ici ce procédé pour des raisons de compréhension de l’article). En gros : plus le programme est complexe et a besoin de puissance, plus la mémoire vive pourra aider à accélérer son fonctionnement.
  • Processeur graphique ou carte graphique (GPU pour Graphics Processor Unit) : les ordinateurs possèdent un GPU intégré à la carte-mère ou une carte dédiée, mais tout ordinateur possède un composant graphique pour gérer l’affichage sur un écran (d’un portable ou d’un pc fixe). Les GPU intégrés à une carte-mère assurent le strict minimum en termes de puissance, tandis que les cartes graphiques dédiées deviennent indispensables dès que vos besoins dépassent la bureautique : jeu vidéo, arts graphiques, vidéos nécessitent trop de puissance pour les GPU intégrés aux cartes-mères.
  • SSD (solid-state drive) ou HD / Disque dur (hard drive) : ces deux termes désignent l’espace de stockage, exprimé en Go (Gigaoctets) ou To (Téraoctets). Chaque ordinateur a besoin d’un espace de stockage minimal, ne serait-ce que pour son fonctionnement de base (Windows). Ensuite, en fonction de vos besoins, il pourra être nécessaire d’opter pour un espace de stockage plus important (le stockage d’un jeu vidéo, d’un film, ou d’un jeu vidéo peut s’avérer lourd, tandis que consulter un site internet ou ses mails ne nécessite que des logiciels de base, donc légers). Point important : le « disque dur » (HD) repose sur une technologie mécanique dépassée depuis longtemps, il faut donc impérativement (et j’insiste) opter pour un SSD qui est bien plus rapide. En clair : n’achetez JAMAIS un ordinateur équipé d’un disque dur classique, car tout, absolument tout, va s’avérer beaucoup plus lent à fonctionner.

Autre question existentielle : dois-je prendre un PC fixe ou un portable ?

PC Portable ou PC fixe ?

Difficile de répondre à cette question de nos jours, tant le PC portable est désormais capable de faire plus ou moins les mêmes choses qu’un PC fixe.

J’explique : il y a encore quelques années, le PC fixe était le roi de la puissance. Dès que vous aviez besoin d’un PC puissant, il fallait impérativement un PC fixe, ou mettre des sommes folles dans un équivalent portable. A l’heure actuelle, c’est un peu moins vrai, cependant on peut dire que si on souhaite un maximum de puissance il faut toujours un PC fixe, ne serait-ce que pour des raisons financières : un PC portable reste souvent plus cher qu’un PC fixe. Mais la différence entre les deux se resserre d’année en année.

En dehors de ça, tout est question de budget : il existe des portables d’une puissance phénoménale pour les professionnels des arts graphiques ou les gamers, leur prix est toutefois souvent, lui aussi, phénoménal.

pc portable asus

En réalité, si on met de côté les goûts personnels, voici les avantages et inconvénients d’un PC portable par rapport à un fixe :

  • Le PC portable est moins encombrant (même dans une maison un appartement) : pas de tour, pas d’écran, pas de clavier, pas de souris
  • Le PC portable est … portable : on peut le déplacer. C’est indispensable dans un cadre professionnel itinérant, mais c’est aussi bien pratique dans un appartement si on veut changer d’endroit, travailler sur son canapé, etc.
  • Le PC portable est souvent, à prix équivalent, moins puissant qu’un PC fixe
  • Le PC portable n’est pas très évolutif : vous ne pourrez pas faire évoluer son CPU ni son GPU. En revanche vous pourrez peut-être upgrader sa RAM ou son SSD
  • Le PC portable est souvent doté d’un écran plus petit que son homologue fixe. Cependant vous pouvez acheter un grand écran et le connecter à votre portable (de même qu’un clavier externe et une souris externe). Mais cela fait un investissement supplémentaire.

Il n’est cependant pas nécessaire de tracer une ligne infranchissable entre le monde du PC portable et celui du PC fixe. En effet, un PC portable peut tout à fait être accompagné à l’occasion d’accessoires externes : écran(s), clavier, souris. Ainsi, par exemple, vous pouvez avoir chez vous un bureau avec tous ces périphériques, tout en gardant la possibilité de déplacer votre PC portable, seul, pour satisfaire vos besoins (déplacement professionnel, vacances, voire utilisation dans une autre pièce de la maison tout simplement).

Maintenant que vous savez  à peu près de quoi est composé un ordinateur, voyons en fonction de votre besoin que serait le PC « convenable », sachant bien évidemment qu’il ne s’agit là que d’un avis personnel et que vous pourriez tout à fait utiliser une configuration différente et y trouver satisfaction.

Cas n°1  : le PC bureautique

Pour un usage bureautique, les besoins en termes de puissance sont réduits, et le besoin graphique est très réduit. Selon moi, une bonne configuration serait la suivante (vous connaissez les termes techniques désormais, je vais m’y tenir ^^) :

  • CPU : un Intel Core i5 ou un Ryzen 5 minimum, évitez les processeurs plus faibles et surtout les Celeron, bien trop faibles. Imaginez quand même que vous devez garder votre PC quelques années pour le « rentabiliser », il doit être conserver un peu de punch tout ce temps.
  • RAM : on voit encore des PC avec 4 Go de RAM, ce qui à mon avis est trop faible même un usage modéré. Il me semble que 8 Go serait le bon chiffre pour cet usage.
  • GPU : pour un usage purement bureautique, pas besoin de carte graphique dédiée, vous pouvez vous contenter du GPU intégré à la carte mère
  • SSD : si vous n’avez pas besoin de stocker des fichiers volumineux, 256 Go devraient suffire, et 512 Go seraient très confortables mais probablement trop.
  • Portable ou fixe : plutôt portable pour la simplicité de rangement dans votre intérieur, et d’utilisation. Mais un PC fixe remplirait les mêmes fonctions.

Cas n°2 : le PC gaming

Le gaming est sans aucun doute le domaine le plus exigeant techniquement parlant, c’est là que vous avez besoin de plus de puissance. Bien évidemment, il existe quantité de joueurs aux profils différents, tous n’ont pas les mêmes exigences. Voyons quel PC pourrait convenir.

  • CPU : un modèle puissant, pas moins qu’un Intel Core i7 ou 9, ou AMD Ryzen 7 ou 9. Les modèles « 7 » étant suffisants la plupart du temps
  • RAM : 8 Go serait ici le strict minimum, à éviter quand même. Je recommande 16 Go pour un usage gamer « exigeant » et 32 Go pour un usage ultra-exigeant.
  • GPU : pas de secret, vous avez besoin d’une carte graphique dédiée, de marque Nvidia et modèle Geforce RTX plutôt milieu / haut de gamme.
  • SSD : le téléchargement et l’installation de jeux nécessite un gros espace de stockage, par conséquent un SSD de 512 Go serait un strict minimum et même probablement très insuffisant. Un jeu comme Ark, bien qu’assez ancien maintenant, nécessite plus de 300 Go d’espace disque. Il vous faudra un espace confortable de 1 To (ce qui fait deux fois 512 Go), voire davantage. Cependant les SSD de grande capacité peuvent coûter cher, il faudra ici arbitrer entre le coût et la performance, sachant qu’un bon SSD est indispensable pour que les jeux se chargent plus rapidement.
  • Portable ou fixe : un bon PC portable à environ 1000 ou 1200 euros peut tout à fait convenir pour jouer à des jeux exigeants, mais peut-être pas sur le long terme ni à un niveau de détail maximum, tandis qu’un PC fixe du même prix alignera plus de puissance et plus d’évolutivité. Pour ces deux raisons, et la nécessité d’avoir un bel écran de grande taille, je privilégie le PC fixe.

nvidia geforce

Cas n°3 : le PC graphique

Un PC dédié au monde professionnel des arts graphiques nécessite beaucoup de puissance, un peu comme un PC Gamer.

  • CPU : il faut un processeur puissant, de même niveau qu’un PC gamer voire plus puissant selon la teneur de vos occupations graphiques. En effet, si vous manipulez des fichiers images ou vidéos de très grande taille, avec beaucoup de calculs 2D ou 3D, vous aurez besoin de puissance.
  • RAM : 16 Go serait le strict minimum, avec une préférence pour 32 Go voire davantage selon votre activité
  • GPU : il y a ici la nécessité d’avoir soit une Geforce RTX haut de gamme, ou un modèle professionnel spécifique de type Quadro, si possible
  • SSD : vous aurez besoin de gérer des fichiers de très grande taille, avec des accès disques rapides. Ici il faut privilégier le haut de gamme en termes de vitesse de transfert de données, et une capacité minimale de 1 To de données. Sachant qu’il est aussi possible d’adjoindre à ceci un disque « moins rapide » mais d’une capacité plus importante, juste pour vous servir d’espace de stockage « statique ».
  • Portable ou fixe : tout va dépendre de vos besoins en termes de mobilité, et de votre budget ou de celui de votre entreprise. Pour un PC très puissant j’aurais tendance à privilégier un PC fixe, ne serait-ce qu’en termes de refroidissement et de nuisance sonore. Vous aurez de toute façon besoin d’ajouter un écran de (très) grande taille pour travailler dans de bonnes conditions, le côté mobilité sera donc probablement à mettre de côté – à moins d’avoir un bon équipement annexe au bureau et en télétravail.

Conclusion

Voila, vous en savez un peu plus sur le fonctionnement d’un ordinateur et comment choisir votre future acquisition. J’espère que ce contenu vous aura été utile 😉

Overlord

Overlord

Nomade depuis toujours ou presque, je partage mon expérience de globe-trotter amateur. En tant que geek raisonnable (^^), j'écris aussi sur la technologie, les jeux vidéo, le monde du gaming.

Voir tous les articles de Overlord →